Sélectionner une page

Note: Eye Secrets est une solution efficace contre le problème de ptosis des paupières!

La ptôse est l’affaissement du sourcil sur l’œil, il devient tombant et peut alors donner des désagréments esthétiques chez la personne concernée.

Les ptosis des paupières peuvent survenir à tout moment, selon différentes causes. Des solutions existent pour y remédier et une des plus rapides est la chirurgie esthétique.Ptosis des yeux

Ptosis des paupières : un phénomène assez courant

La paupière supérieure peut chuter par une impotence plus ou moins importante de son muscle releveur.

Cela peut se produire par une atteinte neurogène, donc d’origine nerveuse, par la myogène due au muscle défectueux, une aponévrotique ou mécanique (dû à un traumatisme). L’âge contribue amplement, mais il y a aussi les mauvaises habitudes.

Il peut aussi y avoir les ptosis congénitaux qui font que la personne a des paupières tombantes dès la naissance. C’est un phénomène courant qui n’entraîne pas forcément des problèmes ou symptômes liés à une maladie.

Souvent, l’état est symétrique au niveau des deux yeux. Si cela ne se présente que sur un seul œil, il peut y avoir d’autres problèmes.

Les causes des ptosis des paupières

Les ptosis des paupières sont d’origines variées, mais le plus souvent, ils sont liés à l’âge. C’est notamment le muscle élévateur de la paupière qui se détend et fait qu’elle tombe.

Des sourcils qui tombent peuvent aussi être le résultat d’un traumatisme. Par exemple, la personne reçoit un coup ou une lacération, ce qui endommage et/ou détache le muscle.

La chirurgie de l’œil peut aussi être un responsable. La cause est méconnue et dépend des sujets et la chirurgie concernée est surtout l’oculaire, comme celle de la cataracte.

Chez d’autres individus, le phénomène peut être relié à une myasthénie gravis qui est une affection suite à une faiblesse musculaire et une fatigue inhérente. La paupière a une forte ptôse, mais de façon temporaire.

La paralysie nerveuse augmente également les risques d’avoir des ptosis des paupières. La raison est que le contrôle des yeux par un nerf affecte le muscle releveur de celles-ci.

Enfin, la ptôse des sourcils est commune chez l’homme. Le phénomène se fait par plissement des excès de peau au niveau supérieur des paupières.

Le rôle de la chirurgie dans le traitement des ptosis des paupières

Quelle que soit l’origine des paupières tombantes, du niveau supérieur comme celui inférieur, on peut apporter des solutions différentes. La chirurgie esthétique en est une, mais il faut prendre certaines précautions.

Tout d’abord, il faut faire un bilan ophtalmique complet. À partir du test, on déterminera la sécrétion des larmes et d’autres points. Il faut aussi consulter un anesthésiste pour savoir si l’on peut supporter l’opération.

Une chirurgie des ptosis a deux rôles : elle contribue à améliorer le bon fonctionnement des yeux et permet une meilleure esthétique. Les variétés techniques sont différentes et on peut en distinguer quatre.

La première est la chirurgie du muscle releveur, la seconde celle de suspension au muscle frontal. Cela s’utilise comme une suppléance quand le muscle releveur est inexploitable.

Vient ensuite la chirurgie du plan tarso-conjonctival et conjonctivo-müllérien et enfin la chirurgie aponévrotique.

La chirurgie esthétique au niveau des yeux permet de corriger les aspects disgracieux, aussi bien des paupières inférieures que supérieures. Le regard sera moins « vieux » et moins fatigué.