Sélectionner une page

Beaucoup de spécialistes procèdent à l’utilisation d’un laser pour résoudre le problème des paupières tombantes, ce qui signifie que les personnes qui le sollicitent sont nombreuses.

En effet, avec ce type de matériel à technologie avancée, il est possible de réussir la chirurgie. Mais même s’il peut garantir une sécurité pour le patient, il faut toujours évaluer l’efficacité des résultats.

laser-contre-paupieres-tombantes

Les solutions pour les paupières tombantes

Pour ne pas rendre les paupières tombantes trop visibles, il est souvent préférable de se maquiller. Il faut se mettre du fond de teint qui correspond à la couleur de la peau et ajouter de la poudre ou de la crème. Ces produits sont disponibles dans les magasins ou en pharmacie.

Une autre option est de pratiquer des exercices faciaux, mais l’inconvénient est que cela demande beaucoup de temps. Il y a également le « re surfaçage » dont la réalisation coûte cher.

La blépharoplastie gagne déjà une certaine réputation et les substances utilisées, y compris ceux non chirurgicaux, sont étudiées avec rigueur.

L’intervention et les avantages du laser

Pour réparer les paupières tombantes et être sûr d’avoir de bons résultats, il est conseillé de procéder à la blépharoplastie. Cette chirurgie esthétique leur permet de retrouver leur structure initiale et répare les cernes qui apparaissent sous les yeux.

Elle se fait sous anesthésie locale et peut s’ajouter à un sédatif par intraveineuse.

Cette technique nécessite l’utilisation du laser CO2 de cohérent MC. En guise de protection, des coquilles métalliques sont placées sous les yeux et grâce à ce matériel, les tissus sont moins lésés.

Il y a moins de saignement au cours de l’intervention et le risque d’apparition postopératoire d’œdème et d’ecchymoses est réduit. L’action se fait plus rapidement et elle garantit confort et sécurité.

Pour l’opération de la partie supérieure, le chirurgien réalise une extraction de tissu cutané en excès à l’aide du laser, en commençant par tracer une forme ovale cutanée. Il procède aux points de suture 10 à 12 jours après l’intervention.

Pour la partie inférieure des yeux, le praticien réalise une ablation des masses graisseuses qui causent les poches. Ensuite, il réalise un sectionnement de la peau qui accorde un re drapage de la patte-d’oie et de la zone traitée, y compris sa musculature.

Le laser : les suites opératoires

A la suite de l’utilisation de lasers pour paupières tombantes, il faut y déposer régulièrement des compresses d’eau glacée pendant 10 minutes.

Il faut aussi appliquer de la crème 3 fois par jour, durant 4 jours. Après 10 à 12 jours, les fils des sutures seront ôtés.

Le contrôle après l’opération est indispensable, car c’est un facteur important pour veiller à l’efficacité du matériel. Il doit être effectué au cours des visites, au 5e ou au 10e jour après l’intervention.

Le médecin doit suivre de près la convalescence en tenant compte du type d’opération. Il continue à donner des conseils et peut, par exemple, proposer des solutions pour dissimuler les cicatrices de la peau.

Procéder à la blépharoplastie en utilisant un laser CO2 donne des résultats bien visibles. Les rides sont moins apparentes et les yeux ne présentent plus de cernes. Cela fait que le visage reflète un trait plus revigorant. Il s’agit donc d’une chirurgie esthétique réussie.